La Thaïlande compte plus de 60 millions d’habitants dont un peu plus de 10% vivent à Bangkok, qui est de loin la plus grande ville du pays avec ses 10 millions d’habitants. Le taux de croissance de la population est inférieur à 1,5% par an.  

Une 
      femme de la tribu montagnarde des Akhas, au Nord

Toute l'activité administrative, financière, industrielle et commerciale se concentre dans la capitale. Néanmoins on assiste peu à peu à une décentralisation vers les villes de moindre importance.
 

L'ethnie thaïe est majoritaire, mais on distingue plusieurs sous-groupes selon les régions : les Thaï Yai (Shan) au nord-ouest du pays, les Pak Thaï au sud, les Thaï Lao et les Thaï Khorat au nord-est. Tous parlent leur propre dialecte. Les Chinois, les Malais, les Môns, les Khmers, les Birmans et les Indiens font partie des nombreuses communautés qui ont immigré au cours de l'histoire. L'assimilation des principales minorités est quasi-totale. D'autres minorités distinctes comme les tribus du nord, les réfugiés khmers, laotiens et vietnamiens ainsi qu'une petite communauté de non-Asiatiques représente environ 10% de la population.

Environ 60 % de la population vit plus ou moins directement de l'agriculture, et 64% vivent encore à la campagne. On assiste cependant au développement d'une classe moyenne dans les districts métropolitains, qui comptent 31% de la population.